Demander un devis

Pour demander un devis, contactez-nous en nous exposant vos besoins et attentes ainsi que vos deadline. Un devis vous sera renvoyé dans les plus brefs délais.

EN
+33 (0)6 13 79 84 50

Du Lundi au Vendredi - De 09h à 18h

Sécuriser comptes sociaux et accès internet : comment faire ?

déc. 1 2016

 Ils représentent plus de 86 % de la population les plus de 15 ans qui se connectent régulièrement sur Internet. Ils utilisent pour ce faire plusieurs devices selon le but recherché : visionner un film, lire ses mails, communiquer sur ses comptes sociaux... Le smartphone est le support privilégié dans ce sens puisque les derniers chiffres font état de 20 millions d'utilisateurs en France ( sur 24 millions au total ) uniquement sur mobile ! 48% des fans sur Facebook par exemple consultent leurs messages pendant qu'ils pratiquent un sport, ils partagent environ 4100 statuts à la seconde !!!

Est ce bien raisonnable de faire étalage de sa vie sur ses pages quand on sait que les réseaux sociaux, Facebook en tête, sont la cible favorite de cyberattaques ? Que le piratage des comptes est ( presque ) un jeu d'enfant ? Que connexion rime avec brèche sécuritaire ? La protection des données relève d'un vrai combat. La cyber sécurité devient une exigence vitale actuellement... Pirater un compte Facebook est facile certes mais vous êtes responsable quand même de vos accès sécurisés ! Soyez un Cerbère efficace !

MDP-facile-à-craquer

 Protection informatique : le mot de passe

  • Mettez définitivement aux oubliettes tout mot de passe relatif à votre vie privée ( nom de vos enfants, de votre ami, de votre chien...) Ne pensez pas en augmenter la difficulté de décryptage en y ajoutant cette suite numéraire, 1,2,3 ! Vous ne brouillez pas les pistes ! C'est cousu de fil blanc !
  • Plus le mot de passe est long, plus il sera sûr. Une phrase complète est plus difficile à craquer. Le mélange de phonétique et d'écriture est aussi une bonne source d’inspiration ( 7= cet/cette). Intégrez aussi des caractères spéciaux, genre # &... Ajoutez des majuscules.
  •  Le site de l'ANSSI ( Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) précise aussi de ne jamais appliquer le même mdp ( mot de passe ) pour plusieurs sites ou réseaux sociaux et surtout de bien différencier accès privés et professionnels !
  •  Ne communiquez pas non plus votre mdp par mail et ne configurez pas vos navigateurs à enregistrer automatiquement ce dernier.
  • Maintenant si vous avez peur de perdre vos mdp nombreux et complexes, sachez qu'il existe des coffres forts à mdp. Vous n'avez qu'à mémoriser celui qui ouvre leur porte et garde précieusement tous les autres.

 Autres précautions à mettre en place

  • N’acceptez pas de demande d'amis de la part d'inconnus. Vous devez impérativement connaître les personnes de votre liste Facebook.
  • N'ouvrez pas les liens douteux ! Ils vous envoient sur une page de connexion parfaitement similaire à celle de FB...Facile ensuite de récupérer le mdp et les identifiants de connexion que vous avez gracieusement fournis vous même ! Pour éviter ce "phishing" vérifiez l'URL de la page. Facebook "officiel" va afficher :"https://www.facebook.com"

  • Mettez en place plusieurs anti virus efficaces, un seul ne suffit pas, mais sachez quand même que l'infection par malwares reste malgré tout énorme. Il semble en effet que prés de la moitié des PC soient concernés. Pour nettoyer ces virus récalcitrants des procédures existent. En respectant les étapes, vous nettoierez corrrectement vos données.

  • Évitez toute connexion à votre compte à partir d'un réseau non sécurisé ouvert, vous pourriez partager alors le même que celui qui va alors pouvoir facilement pirater votre compte.

  • Mais surtout cessez de publier des infos trop personnelles. Vous cherchez le bâton pour vous faire battre !

Les nouveaux venus : les ransomewares

Malgré toutes les précautions prises, les failles de sécurité informatiques restent très présentes. En témoigne l'arrivée récente des ransomwares sur les réseaux sociaux ou sur les sites internet.

Ces logiciels "prennent en otage" les données personnelles et exigent une rançon pour les rendre à leur propriétaire. Ce piratage sur Facebook passe par exemple par l'envoi d'un fichier image. C'est ainsi que fonctionne le fameux Locki par exemple.

( Ci-dessous une vidéo pour "nettoyer" Locki )

Le danger de ces logiciels réside dans le fait qu'ils prennent pour cibles les plus démunis comme les personnes privées ou les petites PME incapables de se protéger peut-être correctement contre leurs attaques. De plus, les sociétés menacées craignent pour leur réputation ( une mauvaise sécurité de leur système ) et paient donc discrètement les sommes demandées, sans en parler autour d'elles.

 

Il faut donc repenser en fait la notion même du paradigme cyber sécuritaire. Inutile de chercher à protéger au mieux les systèmes quels qu'ils soient. Le développement d'un monde entièrement connecté, qu'il s'agisse de véhicules, de domotique...amplifie le problème de piratage et la possibilité pour les organisations criminelles de s'approprier rapidement un nombre incalculables de données fondamentales. Même notre cerveau n'est pas à l’abri de contrôle et de manipulation mentale extérieure

Une évidence s'impose alors : les priorités ont changé. Il n'y aura plus lieu de penser protection de données ou de produits déjà existants. Il faudra élaborer des produits sécurisés dans leur conception même.

Ajouter un commentaire